Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ecoutez! Listen!

Un véritable coup de foudre pour ta musique. Subtile, puissante, originale et belle. Bravo sincère. Marc Steckar


















sacem dehaske gotkovsky caillet
eia pp milhiet miraphone
bec cdmc wasbe charles
thilloy out musimem bra
cmf berlioz anches cnes
petitgirard orchestre farfelu imslp
brass mezetulle alvado flexeditions
clefdesetoiles djacbaweur chantsetheres petitpage
mpadt ecoutezvoir brassband fabrice
klari eic dru ctmp


Agenda

France Musique


undefined
  undefined

Recherche

Texte Libre

download ringtones download wallpapers view my guestmap site updates Forum The World of Wind Orchestras
iLike Maxime Aulio

 
Les Voyages De Gulliver -...
 
Whispering Wind Full Scor...
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 13:59


     Quelques mois après l'enregistrement avec la Musique des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police de Paris ("la PP", pour faire court), cette production des éditions De Haske paraît en septembre 2009.
     Intitulé "Aerospace" - de l'oeuvre du même nom, prélude à ma Symphonie de l'Espace -, ce double-CD vous fera découvrir Les Trois Mousquetaires, Marsyas, Aerospace, Odysseia, Phaethon, Le Papillon qui tapait du pied, Le dernier rêve du chêne, Contes et Légendes de Savoie.
     Le tout dans une réalisation, remarquable, du jeune ingénieur du son Mathieu Pion, studio Csolfa.
     Cliquez sur l'image pour l'acheter.
     Critique sur ResMusica.





     A few months after the recording session with the Paris Metropolitan Police Band, this De Haske product is available in September 2009.
     Titled "Aerospace" - as for the work which is a prelude to my Symphony of Space -, this double CD contains works more or less new : Les Trois Mousquetaires, Marsyas, Odysseia, Aerospace, The Butterfly that stamped, The last dream of the Old Oak, Phaethon, Contes et Légendes de Savoie.
     The young sound engineer, Mathieu Pion (studio Csolfa), signed a remarkable record.
     Click on CD picture to buy it.
     Review on ResMusica.


Published by Maxime - dans discographie
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 22:40

     Sous le vaste porche de la grotte de Niaux, un soir transformé en salle de concert, la Symphonie de l'Espace a pris son envol à l'ombre de l'imposant vaisseau de Fuksas. S'élevant majestueux dans la nuit étoilée des Pyrénées ariégeoises, la sculpture monumentale de l'artiste italien invitait l'auditoire à s'embarquer sans réserve pour l'envoûtant voyage musical signé Maxime Aulio vers les mondes infinis et colorés du vaste univers qui se dévoilent aux savants astronomes émerveillés de ce qu'ils découvrent.

Le jeune et talentueux compositeur ne pouvait rêver meilleur décor pour la naissance de son œuvre.

Pour parfaire la magie du lieu, les pupitres de l'orchestre à la nuit tombée scintillaient de lumières bleutées comme autant d'étoiles répondant sur terre à celles qui illuminaient le ciel.

Magnifiquement soutenu par le chœur de Toulouse Midi-Pyrénées, l'Ensemble instrumental de l'Ariège s'embrase alors, tonne magnifiquement et du chaos premier d'où l'homme est né glisse aux confins de la galaxie à la découverte d'autres soleils, de nouveaux mondes. Magique!

Des applaudissements nourris ont salué cette orginale fable musicale et philosophique qui invitait, alors que le silence retombait sur la montagne, à s'interroger sur notre place dans l'univers.






Published by Maxime - dans presse
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 12:12
       
        ... Avec la Musique des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police de Paris... ou plus simplement, "la PP".

        Nouveau CD produit par les éditions De Haske, d'après un projet lancé par Eric Colombain, directeur de De Haske France, à paraître au printemps 2009.

        Philippe Ferro, l'ex-directeur musical de "la PP", ayant quitté ses fonctions récemment, a ainsi transmis à Pascale Jeandroz, son adjointe - qui, par ailleurs, effectue tout le travail de chef principal, en attendant la prise de fonction officielle du tout récemment nommé Mr Walter, ex-bassonniste de "la PP" (c'est bon, tu m'suis ?) -, ce projet d'enregistrement de mes oeuvres pour le compte des éditions De Haske.
        Ouf !

        Ayant moi-même, tout récemment nommé, pris mes fonctions de chef adjoint à la Musique Principale de l'Armée de Terre (ah oui, il faut que je te raconte quand même, cher public !), j'ai quand même pu me libérer durant quelques jours, afin d'assister mon ami Jean-Jacques Charles (Tambour-Major de "la PP", compositeur, arrangeur, etc.), directeur artistique de cet enregistrement - le directeur artistique, c'est celui qui fait notamment office "d'oreille attentive" (pour repérer les erreurs, les problèmes de justesse, mais aussi les petits bruits, etc. qui peuvent gêner une prise de son...), et donc choisit les prises, participe au montage et au mixage du disque... Rôle très important, en lien avec le chef d'orchestre et l'ingénieur du son, qui est Mathieu Pion.


Comme je disais, le rôle du directeur artistique est très important, et ça se voit.

        Au programme de ce CD, que bien évidemment, je recommanderai, des oeuvres assez anciennes dans mon répertoire, et d'autres plus récentes, heureusement : Les Trois Mousquetaires, Odysseia, Aerospace, Phaethon, Marsyas, Contes et Légendes de Savoie, Le Dernier Rêve du Chêne, Le Papillon qui tapait du Pied.

        Sympathique, non ?

        A suivre...!



        I've just passed one week with the Wind Band of the Police of Paris, for a recording session.
        That new CD, produced by De Haske (to be published next Spring 2009), includes these pieces : Les Trois Mousquetaires, Odysseia, Aerospace, Phaethon, Marsyas, Contes et Légendes de Savoie, Le Dernier Rêve du Chêne, Le Papillon qui tapait du Pied.

        I assisted the artistic director Jean-Jacques Charles (Tambour-Major of the band, composer, arranger, etc.), and the sound engineer was Mathieu Pion. The actual assistant conductor, Pascale Jeandroz, was the musical director.

        Sympathetic week passed with them...
        Keep an eye on what's going on with that CD !

        To be continued...



Published by Maxime - dans histoires
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 09:31

     Après quelques longs mois d'attente, l'Orchestre d'Harmonie de la Région Centre publie enfin son intégrale de l'oeuvre pour ensembles à vent de Florent Schmitt ; ça tombe à pique, puisque cela fait 50 ans que le compositeur a maintenant disparu.

     Au programme : Dionysiaques, Selamlik, Marche du 163e Régiment d'Infanterie (eh oui, certains grands compositeurs se sont attaqués à la musique militaire...), Hymne Funèbre (pour orchestre, choeur et ténor), Lied et Scherzo (pour double quintette à vents dont cor principal), Fanfare du camp de Pompée (extrait de l'opéra Cléopâtre).

     Que de belles pages à découvrir, puisque pour certaines de ces oeuvres, c'est un premier enregistrement mondial...
Published by Maxime - dans compositeurs
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 23:34

     Sacré personnage que ce monsieur-là.
     Je ne saurais être assez doué pour le présenter, à sa mesure ; mais, ma foi, je crois que vous le connaissez déjà assez bien, vous qui êtes férus de musique d'orchestre à vents et fidèles auditeurs de France Musique...

     Que d'histoires me sont racontées de ses propres aventures au Conservatoire du 10e arrondissement de Paris, ou encore dans la Musique de Région Aérienne de Villacoublay... Car, en effet, François Dru a été trompettiste ; il ne m'a pas dit s'il ouvrait encore sa boîte pour jouer quelques notes...

     Hélas, ce n'est plus sur les ondes de Radio France que vous entendrez ce cher amoureux de la musique, ayant été contraint de laisser son kiosque d'amateurs pour le passé ; quels secrets Eole nous cacherait-il pour laisser partir un journaliste comme ça ? Les amateurs ont probablement perdu leur meilleur défenseur...

     C'est désormais auprès de l'orchestre "Les Siècles", dirigé par le grand François-Xavier Roth, qu'en tant que nouveau directeur artistique il s'attardera ; et il semble bien "s'éclater" ! On peut l'imaginer.

     Cher François, je vous donne rendez-vous au Réveil du 10e !




     En compagnie de François Dru, Jean-Philippe Vanbeselaere et l'Union Musicale en Combrailles, lors de l'émission "le kiosque des amateurs" du 24 novembre 2007.
Published by Maxime - dans rencontres
commenter cet article
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 11:14
             "Une oeuvre spécialement créée pour le 20e anniversaire du stage fédéral des orchestres d'harmonie du Faucigny, interprétée par plus de quatre-vingts jeunes musiciens : c'est ce qui a été offert à la ville de Bonneville, en l'honneur du 172e festival des musiques qui s'exécutera en juin [...]"


Published by Maxime - dans presse
commenter cet article
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 14:02

           
Dans le cadre de ma formation de chef de musique militaire, je suis parti pour trois mois aux Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan...

            Cher lecteur, j'ai posté spécialement pour toi - oui pour toi -, les plus belles photographies de ce petit périple que tout aspirant officier doit assumer !
            Eh oui, au programme : sport, parcours du combattant, sport, cours de tactique, gestion, histoire militaire ?, sport, virées campagnardes et nuitées "à la belle étoile", sport, tir, parcours du combattant, sport, stage d'initiation commando à Penthièvre (près de Quiberon),...
            De très bons souvenirs de ce petit séjour au 4e Bataillon de l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr (Promotion Denfert-Rochereau), qui se termina sur un Triomphe des Ecoles grandiose...



Petit album de photos par ici :
Small photo album above...



            That's it ! I went to Saint-Cyr Coëtquidan military schools, for three months ; it's following my success to the contest to be military conductor...
            So, dear reader, I've posted here the best pictures I got from that little pilgrimage which all future officer has to take on... We had : sport, combatant run, sport, tactics and management (and military history ?) courses, sport, yomping and sleeping out in the open, sport, gunfiring, combatant run, sport, commando training at Penthièvre (near Quiberon, Brittany...),...
          So many good memories from that stay with the 4th Battalion of Special Military School of Saint-Cyr, which ended with a grandiose "Triomphe"...


Published by Maxime - dans actualité
commenter cet article
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 14:24

          Une semaine Haute-Savoyarde - ne pas oublier "haute", comme pour la haute-couture ! -, c'est, comment dire, inoubliable...

          J'étais donc invité dans le Faucigny, pour la création de mes "Contes et Légendes de Savoie", commande de la Fédération des Musiques du Faucigny, pour son 20e stage d'orchestre.
          Après un périple de quelques heures de train (Toulouse-Lyon, Lyon-Annecy, Annecy-Sallanches), me voilà arrivé au beau milieu de montagnes gigantesques, avec en fond, un Mont-Blanc qui semble dire qu'il veille sur toute la vallée...
          Impressionnant.

          Et puis, me voilà, ma partition sous le bras, entouré de ces quelques quatre-vingts jeunes musiciens débordant d'énergie - enfin pas toujours... - qui sont grandement attachés à leur stage annuel.
          J'ai voulu écrire une partition quelque peu moderne, pour montrer que la musique d'aujourd'hui peut être accessible à ce genre d'orchestre, à ces jeunes adolescents qui, entre les répétitions, écoutent du rap ou de la variété à la mode.

          Eh bien, pari réussi !
          (Inutile de dire alors que les éditeurs se trompent souvent... les "guidelines" et autres documents qui demandent aux compositeurs des restrictions de tessiture, de techniques, etc. sont d'autant plus maladroits ! Je suis donc fier de ce contre-pied qu'est cette petite oeuvre...)

          Certes, lors du déchiffrage, je pense que personne ne comprenait ce qu'il se passait, et quel était le fou que j'étais à agiter mes bras dans tous les sens pour faire comprendre ma musique, et à insister sans cesse sur la correction de certains passages, à demander d'"ouvrir" ou de "relâcher", etc., etc.
          Mais, finalement, je crois que mon plaisir a été partagé par tous les musiciens, et les professeurs qui les encadraient.

les musiciens du stage et au 1er rang, leurs professeurs ; à Samoëns...

          Et puis, nous n'avons pas fait que de la musique durant ce stage ! Car, plein d'activités étaient prévues, pour occuper ces chères têtes blondes : de l'atelier choral (à 8h30 du matin... pas facile de se réveiller avec la "Révolution des Oignons" !!) à la Boom de fin de stage, en passant par la Lorraine...! Heu... par l'atelier Théâtre ! Et quel atelier !
          En quelques heures seulement, sketches avec costumes et décors ont été créés, puis présentés, lors d'une soirée, à un public de parents rieurs... Sachez que ce soir-là, je fus fort gêné, car à chaque saynète, j'ai eu droit à un clin d'oeil ou une éloge (je retiens l'imitation du jeune Thierry de ma gestique...! à mourir de rire ! sans parler des autres "Yo ! Maxime Aulio !" qui traînaient çà et là... LOL !).
          Et puis, j'ai été mis à rude épreuve, pour le dernier sketch sur les Jeux Olympiques, comme vous pouvez le constater ; rien à dire.

je porte bien le costume de skieur, n'est-ce pas ?!


          Pour finir, nous avons réalisé deux très beaux concerts (à Bonneville, puis à Samoëns - ne pas prononcer le 's', s'il vous plaît !) au cours desquels, avec Eric Parra et Philippe Babaz, nous avons partagé la direction d'orchestre ; je conduisais "Les murmures du vent", ainsi que la création des "Contes et Légendes de Savoie", bien sûr...
          Que dire à ces jeunes musiciens, qui ont été très attentionnés durant ces concerts, pour faire au mieux de leur personne... Si ce n'est : MERCI.

          J'en profite aussi pour remercier le Président de la Fédération des Musiques du Faucigny, Raymond Blondaz.

          Grands moments humains, musicaux, gastronomiques... Ô Fondue, ô Tartiflette, ô Raclette, ô Disgrâce !




Published by Maxime - dans histoires
commenter cet article
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 03:21
   

     Q
uand même !
          Depuis le temps que j'aurais dû en parler de celui-ci !

          C'est-à-dire que ce n'est pas facile d'utiliser les mots justes lorsqu'il s'agit d'écrire au sujet d'une personne que l'on apprécie sincèrement.







                Lors de l'enregistrement de son Estrambotic Cant

      
          Jean-Michel Maury est d'abord un grand pédagogue, mais, je crois, sans le vouloir... Enfin, c'est ce qui est frappant chez lui : il semble que nombre de ses aptitudes soient tout à fait innées.
          Son aptitude à communiquer avec les enfants - je me souviens d'une répétition que des classes d'école élémentaire écoutaient ; et "Jean-Mi" s'est avancé devant ces enfants déjà bouches bées, pour leur expliquer sa musique ; vous auriez dû voir l'émerveillement dans ces jeunes yeux !
en compagnie de Eric Villevière et Jean-Michel Maury


            Il s'est permis - comme un Bach écrivait une Messe pour chaque dimanche - d'écrire ou improviser des chansons pour chaque classe ; il a souvent écrit une pièce d'examen pour chacun de ses élèves clarinettistes ou autres instrumentistes...! Probablement, ou certainement même, selon les aptitudes de tel ou tel élève...

          Ainsi, nous voilà sur le Jean-Michel Maury compositeur...
        
          Que dire ? sinon que sa musique est d'une grande sincérité ; rares sont les compositeurs aujourd'hui - je pense à ceux qui étudient longuement cet acte créatif, avec un maître ou non -, qui ont cette sincérité... Car Jean-Mi, lui, est complètement autodidacte, si l'on peut même employer ce mot ! car, il n'a pas étudié la composition, même seul... Je suppose que cela l'ennuirait profondément. Non. Jean-Michel compose, c'est tout.
          Et c'est là le problème : c'est qu'il semblerait qu'il faille connaître Jean-Michel Maury pour pouvoir jouer sa musique, si simple qu'elle puisse paraître ! Car ce n'est qu'une simplicité apparente... Je vous prie de croire.

Eric Villevière - au cor - dans Los Somis, extrait du spectacle "Le Chemin des Bonshommes" de Jean-Michel Maury ; Ensemble Instrumental de l'Ariège, sous ma direction (Eric étant passé au cor !)...
           

Enregistrement de "Récréanotes" ("Une image d'hiver" sur la photo) de Maury...



            Je peux témoigner aussi sur le fait qu'il est loin d'être le dernier question humour...! (voir la petite vidéo ci-dessous - musique et paroles de lui-même...) Il est d'ailleurs souvent très surprenant et peut nous faire rire de manière très inattendue...

A A

            Enfin... Pour résumer... Jean-Michel, c'est un compositeur, quelqu'un, que l'on rencontre (yipi ! je l'ai mis dans la bonne catégorie, cet article !)...


Maryse Chacon (flûte/piccolo à l'Ensemble Instrumental de l'Ariège ; directrice de l'Ecole de Musique de Lavelanet en Ariège), Eric Villevière, "mézigue" comme on dit par là-bas, et Jean-Mi...



Retrouvez Jean-Michel et ses oeuvres ici, , par ici, par là-bas




Published by Maxime - dans rencontres
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 23:39


          Nouveau film de Marie-Claude Treilhou sorti dans les salles ce mercredi 19 mars dernier... Rappelons-nous son dernier documentaire musical "Les Métamorphoses du choeur" qui nous invitait au coeur de la vie d'un choeur amateur... que du bonheur... (ou encore son "Au cours de musique" sur la vie d'un professeur de piano)...
          Eh bien, cette fois, découvrons l'Orchestre de Paris et son directeur musical Christoph Eschenbach lors de différentes répétitions et programmes... avec notamment le travail sur une oeuvre de Edith Canat de Chizy...

          Bref, je vous laisse découvrir quelques extraits...

(Dans le 2e extrait, on peut voir ce cher André Cazalet, grand corniste... - j'ai eu l'occasion de faire un stage avec lui il y a fort longtemps...)

          Pensez à visiter le blog de l'Orchestre de Paris également !






A
A

Published by Maxime - dans brèves
commenter cet article